Racisme Anti Kabyles

3 septembre, 2011

Boumedienne le raciste et fier de l’être

Classé sous vidéo kabylophobes — kabylophobie @ 11:46

 Image de prévisualisation YouTube

Le sanguinaire et assassin Boumediene affichant publiquement son  racisme anti kabyle sans complexe et sans gène.

Dés le début de son règne, il a crée le « bureau des affaires kabyles » dont le but principal est de mettre en œuvre une politique raciale hostile envers le peuple kabyle. C’est le principal fondateur du système d’apartheid dont est victime le peuple kabyle jusqu’à ce jour.

Boumediene a mis en exécution son programme raciste durant tout son règne :

-          Assassinats planifiés des élites kabyles

-          Marginalisation économique de la Kabylie

-          Arabisation forcée de la Kabylie (l’acharnement est tel qu’ils sont allés jusqu’à à arabiser les noms de sentiers, de rivières et de fontaines !!)

-          Colonisation arabe de peuplement de la Kabylie. Ce sanguinaire a crée  de nouveaux villages  et de nouvelles de villes artificiels avec des populations complètement importées d’ailleurs et complètement arabes en plein cœur de la Kabylie cernant la population kabyle de toute part.

-          Interdiction de la langue et de la culture kabyles

-          Interdiction de certains métiers aux kabyles

-          Oppression, torture, emprisonnement, stigmatisation …sur le seul fait d’être kabyle

Bien avant « l’indépendance » de l’Algérie, Boumediene et toute la clique anti kabyle qui l’entourait : Bentobal, Ben Bella, Bouteflika…appelée communément  le clan d’Oujda, avait déjà commencé leur sale besogne en assassinant toutes les élites kabyles et planifiant une épuration ethnique anti kabyle à tous les niveaux de responsabilité. Et après « l’indépendance » ils pourchassaient les élites kabyles même au-delà des frontières algériennes (Krim Belkacem assassiné en Allemagne, Ali Meceli à Paris)

Leurs héritiers actuels ont repris le flambeau anti kabyle, ils n‘ont jamais hésité à verser le sang kabyle. En 2001, 126 enfants kabyles tués à bout portant par l’armée arabe algérienne, Matoub Lounès, Mouloud Mammeri, Said Mekbel, Tahar Djaout…la liste est longue

Ils voulaient que le pouvoir soit entre les mains des arabes et uniquement de arabes et les kabyles n’auront le choix que de se soumettre.

Ce sanguinaire a beaucoup de sang kabyle sur ses mains.

FATT

La JSK est morte, vive la JSA

Classé sous Actualités_Kabyles — kabylophobie @ 0:21

La JSK a perdu son âme. Le club légendaire est tout sauf kabyle. La JSK s’arabise et se ridiculise.

La JSK, sous la pression du régime sanguinaire d’Alger, s’est débarrassée petit à petit de tous ses kabyles, elle  s’est débarrassée en même temps et petit à petit de son identité et de sa fierté.

La JSK est dirigée par un kabyle de service qui n’hésiterait pas à vendre et à sacrifier ses enfants, sa femme et sa maman pour plaire à ses maîtres arabes d’Alger, il fait dans la purification ethnique, tout ce qui est kabyle doit disparaître.

Le complot du régime algérien, hostile à tout ce qui est kabyle, est mené tambours battant, ils veulent casser le dernier symbole pour qui beaucoup de kabyles ont encore du respect. Tous les repères des kabyles doivent disparaître, tout ce qui fait l’identité du kabyle et sa spécificité doit être anéanti.

Tous les kabyles ne savent pas que le premier sponsor de la JSK n’est autre que le journal arabophone echourouk el youm, un journal notoirement connu pour son racisme anti kabyle. Ce pseudo journal qui a mis la main sur notre glorieux club est dirigé par Ali Fodhil, un homme connu pour sa haine de tout ce qui est kabyle, un homme formé et formaté dans les labs de la sanguinaire SM.

Le pouvoir algérien, avec la collaboration des Moh hanachi et tous les zdimoh qui tournent autour du club comme des râpasses (je pense surtout au zdi moh d’origine marocaine Naguib Kolli maire de tizi qui vient d’interdire aux parents kabyles de donner des prénoms kabyles à leurs enfants), a mis la JSK, ce club  kabyle,  entre les mains des anti kabyles convaincus , entre les mains de ceux qui n’ont que haine et que mépris envers nous et qui ne rêvent que de la disparition de toute trace kabyle.

L’épuration ethnique de la JSK s’est achevée récemment en renvoyant les derniers joueurs d’origine kabyle, les seuls, de la JSK, il ne reste de kabyle à la JSK que la lettre K.

Le pouvoir algérien a réussi son coup, faire de la JSK un club interdit aux kabyles, un club complètement arabisé et tout le monde sait que quand on arabise, on détruit et quand l’arabisation s’installe la médiocrité arrive juste après. Depuis quand le bédouin a construit quelque chose d’utile ??

Ce club n’était pas grand et glorieux sans raison, c’est grâce aux joueurs et au staff technique tous d’origine kabyles qu’ils soient de Kabylie ou d’Alger,  qui se défoncent sans compter parce que c’est leur club, c’est leur fierté et c’est la fierté de tout un peuple.

La JSK est maintenant arabe, dirigée par des racistes anti kabyles,  elle ne risque pas de gagner quoi que ce soit. La JSK est bel et bien morte.

Ce n’est plus la JSK mais la JSA (jeunesse sportive arabe).

FATT

Le racisme sans complexe à la mairie de Tizi-Ouzou

Classé sous Textes kabylophobes — kabylophobie @ 0:14

C’est un texte écrit par un des membres de l’équipe FLNiste qui dirige la commune de Tizi ouzou. Un texte qui montre la gigantestesque haine que cette clique a pour tout ce qui est kabyle. Nous publions le texte conforme à son original écrit en arabe.C’est un texte nausébond, raciste et qui pue le fascisme.

Bonne lecture 

FATT

 Début du Texte

Assalam alaikoum, Nous sommes un ensemble d’élus FLN de la ville de Tizi-Ouzou, nous dirigeons l’une des plus grandes cités de Kabylie, cette ville, soi-disant bastion du berbérisme comme aiment à le répéter ces énergumènes berbéristes ennemis de notre Algérie, est tombée entre nos mains. Nous sommes des anti-kabyles convaincus, nous n’aimons ni leur soi disant langue, ni leur culture, rien absolument rien, nous les méprisons mais nous les dirigeons. Quel succès pour nous, d’autant plus que parmi nous aucun n’est vraiment issu de la région!!  Mais ce succès n’est pas venu tout seul. Nos amis d’Alger, notre cher ami Si Said Bouteflika nous a beaucoup aidés à nous débarrasser tout d’abord des RCDiste et FFSsites et puis de certains kabyles de notre propre parti qui tergiversent à obéir aux ordres. Nous avons choisi le  plus des anti kabyles qui soit pour être Maire, nous avons choisi Si Nagib Kolli, entre nous et en privé nous l’appelons Si El Kolli, c’et son vrai nom, mais en public et pour ne pas éveiller les soupçons sur ses origines marocaines et arabes, il a supprimé le « El ». Ni Nagib est dorigine marocaine, c’est le frère de Driss el Kolli, un ancien joueur de la JET, sa famille était d’origine de la région de Fès au Maroc, un vrai arabe, un vrai descendant de notre prophète mohamad que le salut soit sur lui que ces ignares kabyles osent dénigrer et critiquer. C’est au Maroc que sa famille avait tissé des liens d’amitié et de commerce avec la famille des Bouteflika, une autre grande famille. Sa famille avait beaucoup de liens avec le grand moudjahid (rahimahou allah) si Cherif Messadia, un grand homme qui nous avait quitté. Si Said Bouteflika a activé tout son réseau dans la région, il en a jusqu’au fin fond de la région, le journal local est à son service, les barons et les notables de la région mangent tous dans sa main. C’est lui qui nous a aidés à mettre la main sur la mairie et à commencer à extraire cette ville des mains de ces vilains kabyles. Notre programme est claire et net, rendre la vie dure aux kabyles afin qu’ils déguerpissent et aillent ailleurs, les humilier et pourrir la situation jusqu’à ce qu’ils soient convaincus que nous sommes leurs maitres, qu’ils ne sont rien sans nous, sans l’Algérie.  Nous avons commencé par épurer l’administration, nous n’avons gardé que les non kabyles à tous les postes d’administration quitte à les faire venir des autres régions, nous puisons aussi dans les minorités locales qui ne se sont jamais senties kabyles et qui détestent autant que nous ou même plus tout ce qui est kabyle. En effet, dans la ville de Tizi-ouzou existent de petites minorités.  Certaines d’origine arabe, ce sont les nôtres et la logique veut que c’est celle là qui doit diriger, nous souhaitons renforcer son pouvoir et sa domination, nous souhaitons aussi accroire son nombre en attribuant par exemple  systématiquement les nouveaux logements sociaux pour eux, nous les faisons venir des autres régions telles que sétif, blida, tebessa…Le nombre d’arabes doit dépasser celui des kabyles en quelques années avec de rendre le processus d’arabisation et d’anéantissement du kabyle irréversible Il y a aussi des minorités de différentes origines dont turque qui parlent un kabyle approximatif et que ces ignares kabyles appellent les « zdi moh » pour se moquer d’eux et les marginaliser. Nous les manipulons afin d’accroitre leur haine des kabyles.  Nous avons commencé à appliquer  les autres aspects de notre programme pour le quel nous avons le plus indéfectible soutien, c’est celui  de nos amis au gouvernement et à la présidence:

  • Emploi, priorité aux non kabyles 

  • Logements sociaux, priorité au non kabyles 

  • Interdiction d’inscrire les prénoms kabyles (inventés par les berbéristes) à la Mairie   

  • Laisser pourrir la situation en éloignant tout investissement économique afin de rendre la région la plus pauvre d’Algérie et humilier encore ces kabyles afin qu’un jour ils aient honte de se dire kabyles et casser à jamais ce mythe kabyle préfabriqué 

  •  Encourager la débauche, l’alcool et la drogue, nous avons décidé de faciliter l’installation de nombreuses filles venues des autres régions afin de prostitution. Il faut casser la famille kabyle, il faut les clochardiser.  

  • Multiplier par 10 le nombre de mosquées à Tizi-Ouzou, c’est notre arme suprême pour propager notre langue sacrée et évincer ce dialecte kabyle. 

  • Nous avons fermé toutes les écoles privées enseignant en Français avec la bénédiction et l’aide d’Alger et nous continuerons à le faire, il faut décourager ces kabyles à s’instruire  

  • Toutes les autorisations administratives pour le commerce, l’entreprenariat..seront réservées aux non kabyles 

  • Les budgets culturels, seront le fer de lance pour promouvoir notre vraie culture, notre culture arabo-islamique. Nos hommes sont déjà à la tête des quelques centres culturels existants.

Si le programme réussit, et inchallah il va réussir, d’ici quelques années, la ville symbole soi disant du berbérisme sera vidée de ses kabyles et de ses berbères, elle deviendra à jamais  arabe comme toutes les villes d’Algérie. Nous vous détaillerons in challah bientôt tous les aspects de notre programme en espérant faire des émules dans les villes ou villages de toute l’Algérie ou la menace kabyle existe. Assalamou alikoum Vive l’Algérie arabe, vive le FLN.    

Fin du texte

2 septembre, 2011

Bonjour !

Classé sous Non classé — kabylophobie @ 23:42

Le peuple kabyle subit un racisme insupportable et sur tous les plans en Algérie, un vrai apartheid qui n’a d’équivalent dans le monde que dans l’Afrique du sud d’avant Mandela. 

Le peuple kabyle, minoritaire en Algérie, subit l’insupportable de la part du pouvoir arabe algérien et de la part de la population arabe majoritaire en Algérie sans susciter l’indignation d’aucun gouvernement des pays civilisés parce que l’Algérie et les voyous qui la gouvernent ont une pièce maitresse entre leurs mains tachées de sang de kabyles : le pétrole et le gaz, alors ils peuvent continuer à commettre leur sale besogne sans que le monde lève le petit doigt. 

FATT

palistro |
MRC 22 |
SAINT DIE DES VOSGES DIFFER... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | alfredsylvens
| Marie Anne Isler Senatorial...
| biface face b